Notre AG à Reims & Groupe Local ADSV Champagne Ardenne

0
1551

Le samedi 13 avril 2024 s’est tenu l’Assemblée Générale statutaire de notre association. Pour la première fois de notre histoire, nous avions décidé de ne pas la faire à Paris, mais à Reims à l’occasion des premiers pas du « Groupe Local ADSV Champagne Ardenne » animé par Michel Catoire et Stéphane Gassmann.

Assemblée Générale statutaire

La partie statutaire de cette journée a été bouclée le matin. Elle comportait classiquement la rapport d’activité 2023 présenté par Christian notre président et le rapport financier présenté par Michel notre trésorier, suivi du vote du quitus pour ces 2 mandats.

Comme tous les ans, nous avons voté le montant de la cotisation qui, de l’avis unanime des présents, restera ce qu’elle est depuis la création de l’association, à savoir : Adhésions standard à 30 € et une Adhésion Solidaires à partir de 1€. L’AG confirme ainsi la volonté des fondateurs et de ceux qui animent notre association : que nul ne soit empêché de nous soutenir et de participer, pour des raisons financières.

Un compte-rendu aussi exhaustif que possible sera rédigé rapidement, qui sera ensuite transmis par mail à tous les membres présents et représentés. Pour les nouveaux arrivants, ce CR leur sera communiqué sur simple demande.

Rapport d’activité 2023

  • En février > participation d’Isabelle Maurer -membre d’honneur de notre association- à un ciné-débat organisé à Mulhouse autour du film de Gilles Perret « Les jours heureux »
  • En mars > organisation à Reims d’une exposition de peintures et dessins d’un archipéliens de la première heure, Michel Catoire.
  • En avril > Assemblée Générale de l’association, à Paris en présentiel.
  • En mai > participation d’une délégation d’archipéliens aux 20km de Bruxelles, pour tisser des liens avec d’autres organisations
  • En juillet > participation au lancement de l’opération « Chaque pas compte » imaginée et pilotée par le collectif « Les Oubliés de la République », opération qui continue de se déployer sur toute la France.
  • En juillet > participation de 3 archipéliens aux « Rencontres 2023 » du collectif « Changer de Cap » à Cluny
  • En aout > « séminaire d’été ADSV » : 3 journées de remue-méninges fructueux, en résidentiel pour 12 membres de l’association, à Pierrefonds dans l’Oise grâce au soutien renouvelé de la Fondation Abbé Pierre.
  • En août > co-organisateur et participant d’une projection-débat autour du film de François Ruffin « Debout les femmes », à la MCM (Maison de la Citoyenneté Mondiale) de Mulhouse
  • En septembre > participation au « villages des associations » de la ville de Strasbourg et au « Forum des associations » de la ville de Reims , pour nous faire connaitre et agréger de nouvelles forces vives
  • En octobre > organisation de la 6e Université d’Automne des Sans-Voix à Paris les 7 & 8 octobre
  • En octobre > organisation des 5e « Causeries publiques des Sans-Voix » tout l’après-midi du 7 octobre, à l’occasion de l’Université d’Automne.
  • En octobre, relai d’un« j’appelle …« , une initiative pour la création d’une liste de personnes en précarité pour les élections européennes de juin 2024
  • Toute l’année > visio-agora tous les 1er lundi de chaque mois à partir de 19h, pour se relier, échanger, réfléchir, partager, faire avancer nos projets et actions.
  • Toute l’année > co-formateurs d’une formation délivrée aux travailleurs sociaux en activités, dans 5 villes en France, sur la thématique de « la participation des personnes accompagnées dans leur propre accompagnement ».

Déjeuner en commun

Un déjeuner en commun a permis de nombreux échanges conviviaux, autour de plats simples mais excellents prestement délivrés par la brasserie qui nous a accueillie. Le challenge de déjeuner tous en 1 heure maximum a été relevé avec brio. Merci Michel Catoire pour avoir sélectionné ce resto, bon, économique et efficace dans le service.

Atelier inter-associatif

A 14h00 a débuté ce que nous avons nommé un « atelier inter-associatif », qui avait pour but de tisser (ou renforcer) des liens entre notre Groupe Local et les associations locales. Outre la présentation de notre associations et de nos buts et volontés de nous relier aux autres, et sans que cela ait pu être prévu, pas moins de 8 personnes ont pris successivement la parole pour présenter 17 projets ou structures associatives rémoises ou locales.

Les personnes suivantes ont pris la parole pour présenter des organisations, des actions ou projets :

  • 1) Sandrine Liebaut,
    • LES BONS RESTES : cantine solidaire à Reims pilote d’un appel à projets « droit à l ‘alimentation »
    • en réflexions pour un projet de Tiers-Lieu
  • 2) Cécile Ville,
    • L’EVENTAIL : projet d’écolieu ESS, culturel sur le bassin rémois.
    • Collectif ATTAC : militantisme anti capitaliste et environnemental sur Reims et environs
  • 3) Marie-Pierre Barrière (de Châlons-en-Champagne) auteure du livre « au pied du mur »
    • RESF : Réseau Education sans Frontières à Chalon en Champagne
    • HESOPE : Hébergeurs Solidaires et Parrains Engagés
    • EOLE
  • 4) Stéphane Fournal
    • IRTS Champagne-Ardenne : formations travailleurs sociaux, groupe de réflexions relations des institutionnels – allocataires
  • 5) Claire Yung,
    • UDAF Marne : association de défense des familles
    • EMRYS : coopérative de consommateurs avec soutien envers les associations
  • 6) Kamille Guillabert
  • 7) Melinda Decarreau,
  • 8) Jean-Marc Devavry,
    • LES AMIS DE LA SOURCE : Foyer pour hommes à Reims, actions de lutte contre l’alcoolisme par le jardinage

Chantier ADSV – Formation : « des précaires forment des travailleurs sociaux »

Présentation du chantier en cours de concrétisation au sein de l’association, de modules de formation à destination de travailleurs sociaux délivrés par des personnes ayant connues ou étant toujours en situation de précarité(s).

Chantier « Fresque de la pauvreté »

Ce chantier en cours a été présenté par Olivier, James et Christian. Il consiste en la construction d’une « Fresque de la pauvreté » sur le modèle des fresques thématiques maintenant bien connues telles que « Fresque du climat », « Fresque de l’alimentation », etc …

La « fresque de la pauvreté » aura pour but de sensibiliser à la réalité des problématiques de pauvreté, dans une approche qui se veut systémique.

Une telle fresque est un atelier d’intelligence collective, dans lequel les participant·es reconstituent les liens de cause à effet des problématiques (de pauvreté en l’occurrence) pour bien les appréhender, déconstruire les (fausses) idées préconçues, et explorer ensuite les actions à entreprendre dans le cadre institutionnel, personnel et professionnel. 

Galerie de portraits d’archipéliens

Quelques portraits d’archipéliens réalisés et offerts par Guillaume GELLERT, nouveau membre de l’Archipel des Sans-Voix, photographe à Reims et engagé dans de nombreux projets à caractère social. Merci à lui.

Pour en savoir plus sur son travail, visitez son site internet ICI, ou sa page FB ICI.