En navigant sur le site du Journal de l’Archipel des Sans-Voix, vous reconnaissez avoir pris connaissance des règles d’utilisation de ce site que vous vous engagez à respecter ainsi que des mentions légales suivantes :

Propriété et édition du site

Association « Archipel des Sans-Voix »
4 rue du Cange 75014 PARIS- France
Association loi 1901
Siret : 829 204 304 00010

Directeur de la publication : Christian WODLI, président de l’Association

Email de contact : contact@adsv.fr

Législation / Loi informatique et liberté :

La loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 dite informatique et libertés modifiée par la Loi n° 2004- 801 du 6 Août 2004.
– Lorsque des données présentes sur ce site Internet ont un caractère nominatif, les utilisateurs doivent en faire un usage conforme aux réglementations en vigueur et notamment aux recommandations de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). En particulier ces informations ne doivent être utilisées qu’à des fins personnelles, associatives ou professionnelles, toute diffusion ou utilisation à des fins commerciales ou publicitaires sont interdites.
– Loi du 29 Juillet 1881 modifiée sur la liberté de la presse.
– Loi n° 94-665 du 4 août 1994 modifiée relative à l’emploi de la langue française.
– Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.
Les dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle relative à la propriété littéraire et artistique
.

Droit d’auteurs et copyright

L’ensemble de ce site Internet relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu’il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du directeur de la publication.
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle toute reproduction partielle ou totale à usage collectif est strictement interdite.
Le site du Journal de l’Archipel des sans-voix dans la totalité de ses composantes (textes, éléments graphiques, photos, vidéos) constitue une œuvre protégée en France par le Code de la Propriété Intellectuelle, et à l’étranger par les conventions internationales en vigueur sur le droit d’auteur.
La violation de l’un de ces droits est un délit de contrefaçon passible de poursuites.
Les fichiers résultants ne sont jamais transmis à des tiers.

Conception du Site

SHIIMA – Mathias Perez

RCS de Strasbourg : 822 652 814
Siret N° 822 652 814 000 10
Code APE 7021Z
8 rue de Thann – 67100 Strasbourg – France.
Email: mperez [at] shiima [dot] fr

Hébergeur

Sté OVH SAS
SAS au capital de 10 069 020 €
RCS Lille Métropole 424 761 419 00045
Code APE 2620Z
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France.

https://www.ovh.com

REGLES D’UTILISATION DU JOURNAL

Le Journal de l’Archipel des Sans-Voix est un Journal en ligne. Il met à la disposition du public un espace de contributions personnelles.

Tous les espaces de contribution du journal de l’Archipel des Sans-Voix sont des lieux d’information, de débats, d’échanges et de discussions, respectueux de la liberté d’expression et des droits d’autrui.

Le journal de l’Archipel des Sans-Voix demande donc à ses contributeurs de respecter les règles de bonne conduite qui suivent et la législation en vigueur, et notamment les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

Responsabilité

Les contributions adressées au journal de l’Archipel des Sans-Voix doivent obligatoirement être acceptées par l’équipe éditoriale du Journal avant d’être publiées par elle.

Pour autant, elles relèvent exclusivement de la responsabilité de leur auteur.

S’il advenait qu’un contenu soit contraire à l’esprit du journal, aux lois ou aux bonnes mœurs, l’équipe du journal de l’Archipel des sans-voix pourra refuser de la publier ou procéder à sa suppression conformément aux conditions mentionnées à l’article 6 I-5 de la loi n° 2004-575 pour la confiance dans l’économie numérique notamment si le contenu engageait sa responsabilité

Pour autant, elle ne saurait être tenue pour responsable du contenu des publications.

L’équipe éditoriale du Journal de l’Archipel des Sans-Voix n’a pas à justifier un éventuel refus de publication.

Votre identification

Il est recommandé d’adresser vos publications sous votre nom.

Si toutefois vous préférez le faire sous pseudonyme, vous devrez respecter les règles suivantes:
– vous devez utiliser toujours le même pseudonyme, et permettre à l’équipe éditoriale de vous identifier sans ambiguïté en lui fournissant par mail les informations nécessaires à cela (Nom, prénom, adresse, tel, mail). A défaut, les publications dont l’auteur ne pourra être identifié pourront être supprimées.
– il n’est pas permis d’usurper l’identité d’une autre personne physique ou morale, de choisir un pseudonyme de nature à créer la confusion ou à tourner en dérision une personne physique ou morale,
– les pseudonymes contenant des allusions racistes, sexistes, homophobes ou xénophobes sont interdits.

Le journal de l’Archipel des Sans-Voix attire l’attention des contributeurs sur le fait qu’un pseudonyme ne les exonère pas de leur responsabilité tant pénale que civile résultant des contenus qu’ils publient, et ce même lorsqu’ils auraient été supprimés à leur initiative et/ou à celle du journal de l’Archipel des Sans-Voix.

Vos contributions et commentaires

Respect et politesse. Insultes, invectives, injures, harcèlement, dénigrement et propos de nature diffamatoire, envers tout contributeur comme envers le journal de l’Archipel des Sans-Voix et sa rédaction, seront immédiatement supprimés.

Sera considéré comme du dénigrement toute contribution ayant pour objet d’attaquer la réputation d’un participant, de médire sur son compte, d’en parler avec malveillance.

• Vie privée. La divulgation d’informations relevant de la vie privée de toute personne, la divulgation d’informations permettant l’identification nominative et précise d’un auteur usant d’un pseudonyme, la diffusion des adresses postales, électroniques et numéros de téléphone personnels de quiconque est interdite, sauf par les auteurs à leur propre initiative.

• Liberté d’expression. Les contributions publiées doivent respecter la législation en vigueur et notamment les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Les contributions doivent être dénuées de tous :

– propos à caractère raciste, xénophobe, révisionniste, négationniste;

– propos injurieux, diffamatoires, discriminants, envers une personne ou un groupe de personnes, en raison de leur origine, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, ou une religion;

– propos injurieux, diffamatoires, discriminants, envers une personne ou un groupe de personnes, en raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap;

– propos injurieux, diffamatoires, discriminants, portant atteinte à la vie privée, au droit à l’image, ou à la réputation et aux droits d’autrui;

– propos portant atteinte à la dignité humaine;

– provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l’utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;

– provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l’humanité;

– publicité ou placement de produits

– fausses nouvelles

– contenus pédo-pornographiques.

Droit d’auteur et propriété intellectuelle. Préalablement à toute publication d’un contenu, le contributeur se sera assuré de pouvoir justifier à tout moment de tout droit et autorisation requis pour la reproduction de tout texte, image, son, vidéo… contenu dans chacune de ses contributions. 

L’envoi de tout contenu par un contributeur vaut garantie par ce dernier au journal de l’Archipel des Sans-Voix qu’il est titulaire de tous droits afférents et/ou que le contenu est libre de droit. La responsabilité du journal de l’Archipel des Sans-Voix ne pourra être recherchée à ce titre.

Mises en ligne à titre gracieux, les contributions ne peuvent donner droit à aucune rémunération. Par la publication d’un contenu, le contributeur autorise le journal de l’Archipel des sans-voix à le reproduire sur tout support.

Echanges privés. Le journal de l’Archipel des Sans-Voix met à la disposition de ses abonnés une messagerie permettant des discussions privées, entre abonnés et avec l’équipe du Journal de l’Archipel des sans-voix. Tout message privé publié sans l’accord des personnes participant à l’échange pourra être supprimé sans préavis.

Modération

Le journal de l’Archipel des Sans-Voix se réserve le droit de refuser la publication de toute contribution susceptible de contrevenir à la loi comme aux présentes conditions d’utilisation, et cela sans avoir à en justifier.

Les contributions révélant des propos injurieux, diffamatoires et/ou dénigrant envers un autre abonné, nommément cité ou précisément identifiable, ou un membre de l’équipe du journal de l’Archipel des Sans-Voix pourront être supprimées sans préavis, sans préjudice de la mise en œuvre d’autres actions y compris judiciaires.

Réquisition judiciaire

Le journal de l’Archipel des Sans-Voix, conformément à la législation en vigueur, détient et conserve les données de nature à permettre l’identification de quiconque a contribué à la création du contenu ou de l’un des contenus publié par les contributeurs.

Les données susceptibles d’être détenues et conservées par le journal de l’Archipel des sans-voix sont les suivantes :
– Les nom et prénom ou la raison sociale de l’auteur
– Les adresses postales associées ;
– Les pseudonymes utilisés ;
– Les adresses de courrier électronique ou de compte associées ;
– Les numéros de téléphone ;

Ces informations sont susceptibles d’être transmises aux autorités compétentes en cas de réquisition judiciaire, conformément à l’article 6, II de la loi n° 2004-575 sur la Confiance dans l’économie numérique.

Droit de réponse

Le journal de l’Archipel des Sans-Voix permet à toute personne mise en cause l’exercice du droit de réponse, en conformité avec l’article 6, IV, de la loi n° 2004-575 pour la Confiance dans l’économie numérique.