Christophe Cywinski habitait Sarrebourg, en Moselle. Il a tout abandonné pour un défi qu’il s’est lancé : partir en vélo avec pour seuls viatiques son chien et tous ses « biens » dans sa remorque, pour faire un Tour de France destiné à mettre en avant les associations. Il appelle ça le VDIS : le Voyage à Durée Indéterminée Solidaire. Il a « lâché les amarres » le 22 août 2020. Cette chronique lui est dédiée pour qu’il puisse y partager avec le plus grand nombre ce qu’il a envie. Vous pouvez aussi le suivre sur sa page Facebook : Les roues du coeur

Bonjour, ici c’est Christophe.

Je regroupe dans cette chronique les post Facebook que je publie au jour le jour sur mon compte FB @lesrouesducoeur afin d’en conserver l’histoire, les histoires, ces histoires d’hommes (au sens « humains ») avec un petit « h » qui font l’Histoire avec un grand « H ». Le témoignage sur le terrain de la réalité de milliers de personnes, ces invisibles et inaudibles de la France dite « périphérIque ».


Chronique Mâconnaise (1)

du 16/11 au 14/12/2020

Lundi 16/11 : P… hospitalisé

La solidarité est en route pour P… Tout est compliqué à organiser dans cette période mais on va l’aider. Beaucoup de choses sont en cours, je vous tiens tous et toutes au courant des avancées dès que possible (max 2 ou 3 jours). Il est toujours hospitalisé, de nombreux examens encore aujourd’hui. Impossible de lui rendre visite suite Covid mais il sait qu’il n’est pas tout seul et que on est avec lui. Bises du COEUR.

Lundi 16/11 : l’Archipel

Bon, là, le président de l’association :Archipel des Sans Voix (et son journal ADSV.FR) m’a tué grave. Venu directement de Strasbourg dans ma forêt avec le coffre rempli d’éléments nécessaires aux potos à la rue à Mâcon. Ouah. 20 bonbonnes de gaz pour réchauds de camping, vestes, gel hydro-alcoolique, sac de couchage, etc … une tuerie. RDV à 18h00 devant l’église du coin… une pizza ensemble sur un coin de banc en bord de Saône, et … Il n’a pas hésité à prendre sa voiture pour traverser ma forêt en pleine nuit et amener le matos et repartir chez lui. Pufff… je sais même pas quoi dire. Juste MERCI.

Mardi 17/11 : réseau de solidarité

Yesss… Le réseau de la solidarité et du coeur a dépassé la vitesse du TGV. Mes chéries de COEUR de toute la France ont encore frappé dur. P…sort demain matin de l’hôpital et grâce à vous il va passer 3 nuits bien au chaud avec le matos adéquat. Vendredi il a une chambre médicalisée et tous les soins nécessaires. Et ce n’est pas fini, de généreuses personnes ont répondu spontanément à mon appel et d’autres belles choses vont arriver pour lui. Un big merci à ma belle dame de Paris: fahrida Farida Kheloufi, sa majesté Azema Ghislaine Azema et Emc Pierron ma princesse pour leurs dons et réactivité. Un grand merci au taxi (il ne veut pas donner son nom) qui m’a amené gratos récupérer les affaires (16 km AR), un peu dur à pieds et m’a permis de déposer tout cela à l’accueil de l’hôpital de Macon. Ils ont halluciné. Le toutou a surveillé âprement mes affaires pendant mon absence, il a roupiller comme un sac. Vous êtes des personnes de COEUR et d’autres éléments sont en cours pour lui, je vous dirais. Merci sincèrement pour lui. Un mec qui a bossé dur toute sa vie. Bises du COEUR. On lâche rien.

Mercredi 18/11 : L’administration française …

Les joies de l’administration. Ne pas changer de département entre le 5 et 30 du mois… ! CAF, vous déclarez un changement d’adresses avant le 28 et hop, on vous fait péter le RSA pour un mois. Pôle emploi : vous changez de département, vous êtes radié et vous devez vous réinscrire même si aucune indemnités …J’ai vérifié ce jour avec eux mais pas de soucis le dossier va suivre … Vous avez un animal, oups … restez dormir dans la rue, vous serez bien protégé. Vous cherchez un médecin ? Oups Covid, on ne prend plus de nouveaux patients (14 appels ce jour). Au lieu d’enterrer les plus démunis et passer son temps à faire des apparitions à la TV, il serait peut-être temps d’agrandir les cimetières. Il va bientôt avoir du monde à la porte.

Mercredi 18/11 : Solidarité tout azimuth

Mes Culpa à tous mes contacts de COEUR en France et à l’étranger. Les choses vont vite mais tout est compliqué et je n’arrive pas toujours à faire un retour rapide à toutes les personnes généreuses qui m’aident à soutenir les potos à la rue. N’hésitez pas à me tirer les oreilles. Hier 15 km à pieds pour distribuer tout le matos donner par l’association l’Archipel des sans voix. Ce matin 8 km pour acheter un sac de couchage à un jeune SDF qui vit dans un bus abandonné (un big merci à Hung Hung-Thinh Poinsignon pour son virement). Ce soir je récupère 20 couvertures pour distribution grâce au patron des laveries de Saint-Laurent sur Saône. Et un big merci au cuistot de l’accueil de jour qui vient d’embaucher Seb comme chauffeur, Seb qui vit dans le parking du centre de Macon. Je vous assure que tous vos petits gestes sont absolument nécessaires dans cette période quelle que soit la région de France. On lâche rien.

Mercredi 18/11 : Maraudes

Un petit Hola à toutes les associations qui continuent les maraudes en ce moment. Pas évident. Difficile pour les appros, compliqué pour trouver des bénévoles. Je sais il commence à faire froid… et tout le monde est super nerveux. Je suis encore intervenu avec une maraude de la Croix Rouge ici avec un groupe de punks défoncés. Assez rapidement tout le monde s’est calmé (avec moi ça va-vite). Tout le monde se connaît dans la rue et sérieusement c’était déjà dur mais maintenant ça craint. Heureusement même entre SDF, tout le monde se donne un coup de pouce. Alors merci à tous les bénévoles qui ne lâchent pas le morceau. C’est toujours un bonheur de vous rencontrer.

Vendredi 20/11 : Amende à un Sdf

Amende 135 euros hier par la gendarmerie pour un potos au Creusot. Il a présenté son attestation de SDF délivrée par l’accueil du jour de Macon et acceptée avec le bon sens par les FO du coin. Il faisait un AR pour un entretien avec un possible employeur. Réponse de la gendarmerie : désolé Monsieur si les collègues de votre département ne font pas leur boulot. Même un SDF n’a pas le droit de changer de département … on a pris le petit déjeuner ensemble, on va contester !

Vendredi 20/11 : Besoin de conseils juridiques contre l’Absurdistan

Besoins de conseils juridiques. Je suis administrativement domicilié dans le 71 mais avec mon domicile physique (ma tente de camping ) dans le 01. Un pont de 500 mètres sépare les 2 départements. Ma boite aux lettres est dans le 71… ma « résidence » dans le 01… Je suis techniquement verbalisable tous les jours si je vais prendre mon courrier. A l’aller et au retour. Je suis à 1, 8km de mon domicile… mais je promène mon chien et j’ai un motif impérieux d’essayer de manger et me laver tous les jours. Bon, je dois traverser a la nage avec une imprimante sur le dos ou planter ma tente devant la mairie ?

Vendredi 20/11 : Avis aux Mâconnais

Hopla…, un coucou aux Lorrains de Macon ou les étoiles sont belles par – 2 °. Perso suis à peu près équipé mais pensez à ceux qui dorment dehors, un petit coup de pouce svp pour eux, les températures chutent. Je suis passé vite fait en centre-ville où B…. dort ce soir sous un porche… 62 ans… Avis aux Maconnais confinés, un coup de pouce. Merci. Suffit de se balader en centre-ville… vous connaissez les endroits…

Dimanche 22/11 : Comment tuer un Sdf

Comment tuer un SDF ? Mode d’emploi de ces dernières 48h. A…arrivé en France depuis les Comores il y a X mois (pas de polémiques raciales svp), se présente aux restos du cœur du coin le ventre vide depuis 3 jours avec ses papiers en règle ! 70 mètres de queue, on peut rien faire, désolé… transféré par la Croix Rouge qui ne pouvait rien faire à l’accueil de jour non prévenu (j’étais présent). Il mange un morceau, bordel de Covid, peuvent pas prendre plus de personnes ! Je lui cède ma place et hop. Merci les gars et minettes sur place de faire le max . Appel au 115 et hop, comme d’habitude, pas de place. On fait connaissance, il dort derrière le théâtre avec rien… températures négatives. Je lui trouve une couverture et me débrouille sur que la maraude du SAMU social passe le soir car rien à manger (merci les gars, vous assurez). Pour les administrations, qu’ils aillent se faire voir… les associations sont débordées… et ? Rien ! Grâce aux potos, on a trouvé de quoi chauffer un truc cette nuit. Le plan zéro SDF fonctionne à plein régime. Mais bon, heureusement que J…. qui arrive de Bretagne, que j’ai rencontré ce matin est au chaud… Il dort au centre-ville dans un local poubelle…

Lundi 23/11 : je ne vais pas sauver le monde mais je ne vais pas laisser faire

Alerte info. Je vais rester une bonne quinzaine de jours sur Mâcon 71 000. Pas prévu au programme. La situation journalière des SDF ici est dramatique et de nouveaux arrivants tous les jours avec juste ce qu’ils ou elles ont sur eux et un pauvre sac, comme dans toutes les villes. Des étudiants, des migrants, des vieux, des femmes, des travailleurs, etc.. 24 places prévues au chaud, 18 dans un CHRS blindé et 4 à l’hôtel (sans animaux.). Mais 80 demandes par jour sans compter les 50 qui ont abandonné depuis… Une ville de 35.000 habitants ou tous les hôtels sont vides et au moins 50 bâtiments abandonnés. Avec mon vélo à 2 balles, mon toutou de combat et mes 3 tournevis, je ne vais pas sauver le monde mais je ne vais pas laisser faire, et je sais que le réseau de la solidarité peut bouger les choses. On manque de tout. Des bonnets et gants (putain il fait -4° en journée et -7° la nuit), sacs de couchages, réchauds, tentes, kits camping casseroles, etc…On lâche rien. Oups, le covid… il a bon dos. Attention les Mâconnais, ça va bouger et me faites pas chier avec les groupes d’entraide de merde qui sont heureux de livrer à domicile 10 sacs de bouffes… J’ai de la place dans ma forêt, bienvenue.

Mardi 4/11 : saucisson lorrain

Un big merci à ma chérie de COEUR en Lorraine, Marie Odile Kammer, qui de son magnifique village a pensé aux potos d’ici et n’a pas oublié mon saucisson lorrain et même des gâteries pour mon chien de combat. Réception à 16h00 au Mondial Relay du coin et distribution aux personnes à 18h00 avec l’aide du SAMU social, une superbe équipe. Connaissant perso 95 % des SDF du coin, je sais qui a besoin concrètement de quoi. Merci de ta générosité  (le premier qui touche mes saucissons lorrains, je le découpe en morceaux).

Mardi 24/11 : Castex

Yesss.. Mac croquettes a frappé : pas plus de 20 km…, viens me chercher… Aérer toutes les heures son logement… -2 ° ici, on ouvre la tente de camping ensemble ? Les plus précaires seront aidés ? Viens le dire à mon potos qui dort dans un local poubelle…

Mercredi 25/11 ; histoire de fou

J’adore les administrations. Renouvellement de ma Carte d’Identité. Tout est simple en ligne…Votre nom… votre 2ème nom… erreur, vous n’avez pas inscrit votre 2ème nom. Pré-demande en ligne, 1h00… Votre demande est enregistrée, merci de vous rendre à la mairie de Paris ou dans un consulat. Faut pas s’énerver. Prenez RDV en ligne sur le site de la mairie. Sur le site… merci d’appeler la mairie pour RDV !  Photo d’identité, ok. Photomaton et mettre sa tronche dans l’ovale, tourner le siège pour le remonter. Grrr, il est flingué. Retour avec une caisse à outils. La sécurité arrive… « Bonjour, vous faites quoi ??? » « Intervention suite à l’appel des clients sur dysfonctionnement, j’étais à proximité, je reparte vite ». « On n’a pas été prévenu ». « Ho, vous savez, avec le Covid ». « Merci d’être intervenu aussi vite ». Mdr, j’ai une tronche à se faire embarquer.

Jeudi 26/11 : culture

Yesss. Merci à ma princesse Nathalie Jacobdu 67 pour son colis (que l’on a cherché, les joies de la poste). De superbes livres bien choisis pour les potos. Hé oui, même dans la rue la culture est aussi importante et bcp lisent au coin d’une rue le soir. On n’a pas tous un écran plat et un canapé. Magasins fermés, médiathèques sous conditions… Quand on est seul le soir dans le froid, un bon livre réchauffe le cœur. Et tes masques réchauffent le nez. Merci à toi, bises du COEUR de Mâcon 71 000. La chaîne de la solidarité ne cassera pas.

Jeudi 26/11 : maraude

Avec les potos en centre-ville, merci le SAMU Social (Florian, Françoise, etc.. qui assurent grave). Besoin dramatique de choses simples, bonnets et gants, fait très froid, mouchoirs jetables et bouteilles d’eau. Avec leurs accords et celui des potos, les photos de la maraude en ce moment.

Samedi 28/11 : coup de pouce ?

A tous mes contacts du coin, si vous pouvez donner un coup de pouce. Ce sera distribué par 4 associations que je connais dont l’association Le Pont qui gère l’accueil de nuit du 115 et l’accueil de jours pour tous ceux qui n’ont nulle part où dormir la nuit. Je les connais tous et toutes personnellement. Beaucoup dépriment à l’approche de Noël qui leurs rappelle les joies du passé. Pour en avoir encore discuté ce matin avec une responsable du SAMU social, bcp de particuliers bien lotis ont découvert ce qu’était l’isolement, ne pas pouvoir rencontrer ses proches, acheter sans compter à toute heure et se sont rendu compte de l’extrême misère qui existe. Espérons qu’ils regarderont les plus démunis d’un autre œil. Je fournis les sapins, j’en ai plein dans ma forêt.

Samedi 28/11 : l’Alsace, encore

Hopla, Gut. L’Alsace a encore frappé pour aider les potos en Saône et Loire. Un grand Merci à Patricia Herbin qui n’a pas hésité à équiper les potos du coin en vêtements hiver: bonnets, gants, chaussettes, polaires, vestes, etc…. Même si c’est long à arriver (merci La Poste…) et arrêtes de m’envoyer des colis de 4m3, tous ces petits gestes et éléments sont essentiels ici et partout en France. Distribution directe à partir de 18h00, les potos sont en attente. Sauf mes petits gâteaux. Merci à toi qui m’aide depuis le début de mon petit périple. Alsacien de COEUR.

Lundi 30/11 : FO

Intervention des FO, des rudbymens à l’accueil de jour, début de bagarre générale… Intervention propre et sans dégâts. Respect. La semaine commence bien. La forêt et ses oiseaux me convient mieux

Mardi 1/12 : Visite de courtoisie …

Visite matinale sous une pluie battante de la Police Municipale dans ma forêt suite à un signalement… RAS, très sympas. Message aux imbéciles qui n’ont rien d’autre à foutre : plutôt que de signaler, venez boire le café, je vous l’offre.

Mardi 1/12 : dessiner

Choses promises, choses dues. Ma petite Nikita, Sdf, camée… a refait surface grâce à votre générosité et les artistes de France. Le dessin qu’elle a fait pour vous tous Bises du COEUR.

Mercredi 2/12 : dur dur …

Triste monde de la précarité. Omniprésence de l’alcool et de drogues chez les plus démunis. Je le vois 7j/7 dans les rues, les structures. Hommes et femmes idem. Il y a une différence entre se prendre l’apéro ou une bonne bouteille dans un endroit tranquille et démarrer au café pastis rhum whisky puis un joint ou une piqûre pour simplement affronter cette journée qui s’annonce. Comment voulez-vous qu’ils s’en sortent ? Même s’ils (ou elles) sont motivés, hormis les grosses villes, que dalle pour aider. Tu dois passer la moitié de ta journée pour essayer d’avoir un repas et l’autre moitié se casser la tête pour savoir où dormir en sécurité. Oui, il y a des profiteurs… mais eux on ne les retrouve pas morts dans une rue ou un squat. Zéro SDF, zéro confinement. En 60 min top chrono avec l’accord des autorités je suis capable de mettre à l’abris pour tout l’hiver 100 % des SDF ici. Cela ne se fera jamais car cela arrange d’autres intérêts politico socio socio-économiques.

Mercredi 2/12 : les vrais besoins

Je ne supporte plus de voir ces publications à la con…Grrrr « Faites une bonne action et une boîte de Noël aux SDF ». Putain mais arrêtez-vous pour leurs demander ce qu’ils ont besoin (hors alcool, drogue et fric). Hormis quelques débiles, vous verrez qu’on s’en branle du chocolat, de la carte postale, etc…Si vous voulez aider, faites le intelligemment. Hier, on m’a posé la question dans ma forêt. Argent, fric, couvertures ? ? J’ai répondu un packs de 6 bouteilles d’eau serait super et 3 laisses de 1 mètre pour les toutous d’un potos. La petite dame m’a livré à domicile. Les besoins sont tous différents mais nécessaires, posez la question. Une tondeuse pour les cheveux, une paire de chaussure de randonnée, un matelas gonflable pliable, une lampe frontale, un chèque cadeaux d’un magasin pour protections féminines, un petit réchaud, bonnets et gants, un coussin gonflable pour dormir, etc… chacun avec ses moyens. Arrêtez avec vos couvertures de survie de merde. Un sac de couchage ou rien. Arrêtez de filez des affaires de merde que vous auriez mis à la benne. Un potos fait du 47… Son besoin, c’est une paire de pompes impossible à trouver. Posez la question.

Jeudi 3/12 : Amendes

Le monde en 2020 : arrêt brutal d’une voiture banalisée devant l’accueil de jour qui est le seul endroit où les plus démunis peuvent manger, être un peu au chaud et se laver. 2 jeunes précaires avec qui je venais déjeuner fumaient tranquillement une clope. 4 policiers sortent et Boum 2 amendes de 135 euros, une pour non-port du masque, une pour défaut d’attestation. Des bat…

Vendredi 4/12 : toute une vie dans 2m2

Belle soirée avec Gaëtan, un potos de plus de 60 ans qui dort sous un porche d’un magasin fermé depuis des années à 100 mètres des photos ci jointe. 2m2, 2 duvets, une couette, un poste radio et 3 bouteilles d’eau. Toute sa vie… au milieu de la rue commerçante de Mâcon. 30 ans comme routier. Il fait moins 4 ° en ce moment. Il se fait emmerder tous les soirs par des petits cons de la cité vers 19h30. J’avais prévenu tout le monde que je mange avec lui et serai équipé… Bizarre, personne n’est venu l’emmerder. Repas de la maraude Croix Rouge. Soupe, eau, pain, thon et un grand sourire. Un mec super qui ne demande rien, ne fait pas la manche, sobre et très sympa. Mon petit toutou s’est installé sur sa couette. Il se fait chier depuis 4 ans à faire 8 km pour prendre une douche, se raser… la mairie est à 300 mètres. Il y a pas comme un truc qui déconne ?

Samedi 5/12 : génial

Les potos de la rue sont fantastiques. 2h avec Norbert qui squatte un appart du coin. Un mec génial qui nous a proposé de se mettre un peu au chaud. Écolo et baroudeur, on a nettoyé ensemble le petit parc et éjecté les 4 trous du cul sur place. Un moment génial. Ne jugez pas. Photos avec son accord. J’ai une surprise pour lui demain, a suivre…

Lundi 7/12 : porte-voix

Encore un superbe cadeau reçu ce jour par une association de COEUR que je soutiens ardemment : l’Archipel des Sans-Voix. Vu le bordel actuel, j’ai galéré pour récupérer du fond de ma forêt mais un big merci à eux qui soutiennent sans conditions la parole des plus démunis et contribuent à développer la chaîne de la solidarité et leurs donnent la parole… On en a tous besoin en ce moment. Bises à tous.

Mardi 8/12 : Bonnes nouvelles

Que des bonnes novelles aujourd’hui pour les potos. Jérémie a une chambre individuelle pour 15 jours (6 ans de rue), Carlos a une chambre médicalisée pour 30 jours (2 ans de rue). Najwa a un studio (4 ans de rue), Ichoun va pouvoir revoir ses enfants (9 ans de rue). Le psychopathe de service de 2 mètres a quitté la ville… la loi de la rue. Momo a démarré un boulot (13 ans de rue). Moi, j’ai déposé ma déclaration d’impôts des 2 dernières années. On y croit, ça avance.

Vendredi 11/12 : histoire de chiens

Je suis toujours énervé contre les propriétaires de chiens inconscients (c’est mon 4ème en 30 ans). TENEZ vos chiens en laisse, grrr. En promenade avec mon toutou en laisse, 2 minettes discutent avec 2 rottweilers non attachés qui foncent sur le mien, je les vois arriver et leurs dit « rappelez vos chiens » et ils attaquent. Bagarre… Je suis entre les 3 chiens et j’ai dû mettre 2 coups de ranjo avant qu’elles interviennent. Le petit s’est pas laissé faire Je repars en les sermonant et 10 mètres plus loin je vois un des rottweilers toujours pas en laisse qui fonce sur le mien. Désolé cocotte mais j’ai fait un penalty grave… Tenez vos chiens en laisse pour éviter les accidents, j’aurai pu avoir un gamin à côté de moi…

Dimanche 13/12 : Revivre

Les tickets restos non utilisés peuvent aider, pensez-y. Petit plaisir du jour : rencontre avec ma chérie Nikita, plusieurs années de rue et enfin un studio mais changement de département (à 500 mètres près…) donc bordel administratif, pas un rond. Elle veut absolument inviter des potos à Noël mais nettoyer son logement (certains réflexes ont été perdus…) et envoyer un petit cadeau à sa fille placée. Grâce aux dons de plusieurs personnes de tickets restos, on vient de faire les courses, produits ménagers, quelques mets améliorés et les poupées… (il a fallu négocier, elles ne se mangent pas). Pensez-y, si vous pouvez vous en passez, d’autres ne peuvent pas.

Lundi 14/12 : je reste à Mâcon pour les fêtes … et lance UN APPEL

Noël approche et les potos dépriment. Je passerai Noël à Mâcon du fait d’une météo de merde qui m’empêche d’avancer, je sais pas encore où, mais j’aimerais sincèrement offrir des choses utiles. Cela va vous surprendre mais je pense bien connaître les besoins journaliers et non de confort ou de conscience. Encore merci à toutes les personnes généreuses de tous les coins de la France qui m’aident à donner un coup de pouce à gauche et à droite. Si quelqu’un dans mes contacts pouvait me faire parvenir à domicile un ou des éléments suivants, ce serai génial pour distribution avant le 25 décembre. Je mets donc une adresse de réception via Mondial Relay à 1 km de mon camp. Je suis à 800 mètres du centre-ville de Mâcon mais de l’autre côté du pont dans une forêt, donc dans un autre département.

  • Puzzle
  • Scrabble
  • Jeux d’échecs
  • Carte du monde
  • Décorations Noel
  • Chargeurs téléphone universels
  • Tasses métals camping type Decathlon
  • Chaussures taille 47
  • Maquillage femmes et protections hygiéniques
  • Rasoirs hommes
  • Laisse et colliers chiens grande taille
  • Sourire taille XXL

Bises du ❤.

Christophe Cywinski

depuis mon V.D.I.S. (« Voyage à Durée Indéterminée Solidaire »)

COMMENTER ? Si vous souhaitez réagir à cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire (tout en bas de cette page) après vous être enregistré (dans la barre de menu > onglet « je participe » > rubrique « s’inscrire pour intervenir« .

ETRE PUBLIE(e) ? Si vous voulez, vous aussi, être publié(e) dans ce journal, adressez vos textes, images et vidéos à l’adresse mail : journal@adsv.fr

SOUTENIR ? Si vous voulez soutenir ce Journal POUR et PAR les Sans-Voix, offrez nous chaque mois l’équivalent du prix d’1 café Faites un DON MENSUEL à partir de 5€/mois (qui ne vous coutera que 1,70€ après réduction fiscale). Pour en savoir plus, cliquez ICI.

A BIENTÔT …

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.