Le « Déblog de Dédé » ne paraitra plus !

« Dédé », son auteur illustrateur, André Barnoin de son vrai nom, nous a quitté ce matin à l’hôpital de Mulhouse, emporté par le coronavirus.

Militant hyper actif depuis des décennies dans le milieu associatif de Mulhouse, André Barnoin était toujours en première ligne pour aider les plus démunis et précaires. Il savait manier aussi bien la plume que le crayon. Ses textes étaient aussi « justes » et incisifs que ses caricatures.

Dès les premiers mois de ce journal, il y a contribué en publiant régulièrement ses états d’âmes, ses réflexions et ses coups de gueule dans sa chronique « Le Déblog de Dédé ».

Toute l’équipe du Journal POUR et PAR les Sans-Voix est en deuil.

Nos condoléances vont à son épouse, à sa soeur Carmen et à son frère Raymond, tous aussi actifs que lui, ainsi qu’à toutes ses familles (sa famille de sang et sa famille associative).

Nous adressons aussi une pensée de soutien à Isabelle Maurer, membre d’honneur et fondatrice de l’Archipel des Sans-Voix, pour qui il était un compagnon de luttes.

ADIEU « Dédé ».

Le Mulhouse d’André BARNOIN (par lui-même)

Le meilleur hommage à lui rendre est de profiter de ce confinement pour relire ses chroniques, textes et dessins publiés sur ce site.

Voici le lien vers son dernier Déblog daté du 24 janvier 2020. Pour (re)lires ses autres publications, vous trouverez un onglet « plus de l’auteur » tout en bas de la page.

Si vous souhaitez réagir ou vous exprimer, n’hésitez pas à laisser un commentaire (tout en bas de cette page) après vous être enregistré (dans la barre de menu > onglet « je participe » > rubrique « s’inscrire pour intervenir« .

1 COMMENTAIRE

  1. Repose en paix Dédé. Des qu’on aura le droit on te fera l’hommage que tu mérites. Mulhouse est en souffrance et perd un de ses plus solides soutiens contre l adversité. Ce sera bien plus dur de continuer le chemin juste avec ton souvenir, et plus avec ton soutien… Et ton humour. Pourtant tu en aurais sûrement eu des choses à dire et à faire entendre dans les mois à venir… Toutes mes condoléances à tes proches

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.