Après un premier séjour de plusieurs semaines dans les camps de réfugiés en Pologne en avril-mai dernier, Christophe CYWINSKI (humain « couteau suisse ») et Médi DONK (photographe) sont repartis le 18 juillet pour rejoindre Ania TATOU (la 3e de l’équipée) à Lviv et partir ensuite donner un petit coup de pouce à la population dans les zones bombardées en Ukraine. Sont prévus la participation à de nombreux projets : livraison, distribution, extractions, orphelinats, réfuges animaliers, logistique et reconstruction de maisons, et quelques emmerdes (ça c’est pour Christophe !). Ils tous les 3 impliqués, chacun dans son pays et sa région, dans le sans-abrisme, la précarité, les catastrophes naturelles, etc … et oui, « pour les quelques mois qui viennent, on a choisi notre combat ».

Ils n’ont aucun moyens institutionnels ni personnels. Une cagnotte en ligne permet de payer quelques frais et surtout l’essence indispensable à leurs déplacements.

Cette chronique hebdomadaire relaie leurs témoignages publiés au jour le jour sur leurs comptes FB


31 juillet 2022 – Hostomel

Rencontre à Hostomel (une ville au nord de Kiev) d’habitants qui viennent récupérer le peu qui leur reste dans leur immeuble détruit. Notre ami députée fait la traduction en anglais. Les soldats russes ont bombardé l’aéroport militaire voisin puis sont rentrés dans le quartier pour abattre le maximum de civils. Ce témoignage m’a bouleversé quand on nous a confirmé et montré 2 charniers où après le départ des soldats, les habitants ont déterrés des centaines de corps (que des civils). La dame nous explique que nombre d’entre eux ont été froidement assassiné ou enterré vivant..! Je ne suis pas un journaliste, juste quelqu’un qui permet aux gens de s’exprimer. Pas de censure. Pendant que j’écris ce post, les sirènes d’alerte-bombardement retentissent dans Kiew.

30 juillet 2022 – Borodyanka

Vu par mes propres yeux et confirmé par le maire, l’utilisation massive de bombes au phosphore (incendie à plus de 1000°) pourtant interdites et dont l’usage est classé comme crime de guerre par l’ONU depuis 1983. L’école a été détruite, les gosses n’ont même pas des crayons de couleurs. Avec courage, la vie continue. Ils ont besoin de tout. On va faire appel à tout le monde pour organiser un convoi avec une liste officielle des besoins et livraison directe sous notre contrôle. Comme disait la députée ce matin, on ne demande pas simplement de l’aide, on veut reconstruire notre économie locale pour que nos habitants puissent vivre et essayer d’oublier cette sauvagerie. On a été choqué, il n’y a aucun site ou entrepôt militaire dans notre petite ville, ils nous ont massacré, faites le savoir svp. Partagez.

Rencontre avec le maire de Borodyanka et la députée de la région Boutcha, Irpin et 10 autres villes. Rencontre également avec une responsable du parti politique European Solidarité (humanitaire). Les besoins sont énormes, la ville de 12 000 habitants est complètement explosée. Officiellement il y 51 morts, mais il y en a au minimum 155 toujours sous les décombres, 700 appartements privés ont été détruits, 100 immeubles également dont ceux des pompiers, de la police, de l’école de musique, etc…

28 juillet 2022 – Kiev

Nuit mouvementée, des missiles sont tombés à 10 km de là où on dort, actuellement sur la place de l’indépendance à Kiev. La cathédrale orthodoxe sainte Catherine a été construite en 1037. Elle possède la plus grande collection au monde de fresques et icônes du 11ème siècle. Dehors, une exposition de blindés russes détruits par l’armée ukrainienne il y a un mois.

26 juillet 2022 – Chocking

Triste réalité du terrain. Les « merdias » ne montrent en France que des vidéos achetées à d’autres et filtrées. Passage aujourd’hui à Boutcha et Irpin, les 2 villes où l’armée russe a commis des atrocités en rentrant en Ukraine. Ça, c’est pas du Fake news 😟. Partagez svp.

24 juillet 2022 – Lviv

Enfin à Lviv…💪 Et de nombreux check-point… Ville de 700 000 habitants, ancienne ville polonaise, puis autrichienne et russe. Son symbole est le lion. Ville magnifique et pleine de vie malgré le couvre feu la nuit. Une architecture splendide inscrite au patrimoine de l’Unesco. Les églises ont protégé leurs vitraux, des abris anti-bombardements sont dissimulés un peu partout. Les passants peuvent tirer avec un fusil à bille sur le portrait de Poutine… une partie des bénéfices est reversé à l’armée ukrainienne. On se repose ce soir avant de continuer vers l’est. Un superbe hôtel à 10 euros… où on dort dans une capsule en étage version Japon 😃😃😃.

23 juillet 2022 – Festival zarbi !

Mais que ce que je fous au fond de la forêt en Pologne dans un festival de trucs zarbis 🤔🤔🤔😃???

23 juillet 2022 – Przemyl et Medyka

Choqué !!! Après être passé au camp de réfugiés à Przemyl et au point de passage de Medyka, un triste constat. Tout a été déserté par les ONG et associations. Une seule organisation WCK (World Central Kitchen fondée par un cuisinier espagnol), est présente depuis le début et a distribué des millions de repas, et est toujours sur place. Quand il fallait faire le buzz et des selfies, tout le monde était là. En vérifiant sur place à Medyka, entre 300 et 400 femmes et enfants encore arrivent tous les jours par 36°, et il n’y a même pas en une boisson fraîche, pas un repas, aucuns soins, etc…. Les animaux, on n’en parle même pas. Alors les grosses ONG et associations, c’est fini les hôtels 3 étoiles ??? Seules de petites structures continuent et on est en relation avec elles pour aider directement en Ukraine. Un coup de pouce financier please. Rencontre sympa avec des militants dans une ZAD, 17 000 Hectares de forêt à protéger, une des plus vieilles d’Europe. Le poumon de la planète.

21 juillet 2022 – étape en Pologne

Après un longue route, 38° en Pologne, arrivée à Rzeszow, à 1h30 de la frontière Ukrainienne (200 000 habitants, base de l’Otan…). Hébergement pour quelques jours par un groupe d’arnachistes de COEUR polonais. Changement de programme, un festival de je sais pas trop quoi. Bref, à la mode polonaise, ce qui est organisé à 8h00, tu oublis, car tu feras autre chose à 9h00…😃😃. Bises de Pologne.

Un petite collation du soir … Bon appétit !


Toutes les publications de ce journal sont faites sous la responsabilités de leurs auteurs.

Vous pouvez commenter chaque article, dans un encart tout en bas de la page « laisser un commentaire« .

Vous pouvez retrouver toutes les publications d’un auteur en cliquant sur l’onglet « plus de l’auteur » en bas de page

Vous pouvez soutenir ce Journal POUR et PAR les Sans-Voix en ADHERANT ICI à l’association, ou en faisant ICI un DON ponctuel ou mensuel