Un an après le premier confinement.

Je vis dans un appartement en ville, à Colmar plus précisément, dans un quartier prioritaire de la ville. Les hélicoptères ne passent plus au dessus de nos têtes direction l’hôpital mais mes idées y tourbillonnent.

J’ai deux garçons de 11 ans et 8 ans.Deux merveilles. Évidemment. A l’époque, ils étaient scolarisés à l’école publique et n’y étaient pas très heureux à vrai dire. Depuis septembre, ils ont intégré une école alternative. J’avais dit en Avril 2020 que malgré ma situation, je ferai en sorte de les inscrire à l’école Mathias Grunewald de Colmar, une école associative et alternative. Pour qu’ils expérimentent autre chose. J’avoue que c’est une belle réussite. Vraiment.

Pour ma part, j’ai participé à une formation numérique dans un tiers lieu « le collectif Or du Commun ». Nous étions 8 femmes et mères, en situation de recherche d’emploi ou de volonté de créer une entreprise, avec chacune des obligations et obstacles aussi. Ce collectif nous a accompagné 4 mois, en nous transmettant comment utiliser les outils du numérique, mais aussi en étant accompagnées dans nos projets personnels par une coach et des ateliers d’intelligence collective.

 Il s’agissait d’une collaboration entre les mairies, le collectif « Or du Commun» , la fondation Orange, Pôle Emploi… Cela m’a fait un bien fou, rencontrer d’autres personnes, apprendre à créer du contenu, à utiliser le numérique, à créer aussi du réseau professionnel.

Oui, en un an, j’ai aussi été confrontée à des soucis personnels, judiciaires et de santé aussi. Mais … ce que je retiens c’est que je dois prendre soin de moi avant tout. J’ai appris à me faire confiance et à ne pas me laisser envahir par l’extérieur. J’ai appris et j’apprends toujours à cultiver mon intériorité et à être focus sur mes valeurs.

En un an, j’ai vu mes fils grandir, sortir de chez nous pour créer du lien avec des amis, je vois mon aîné tisser de belles amitiés.

Un an après, je n’ai plus peur.

Un an après, la situation sanitaire, économique, politique est complexe mais…

J’ai décidé de faire mes choix. J’ai décidé de me respecter.

Et vous,  qu’avez-vous décidé ?

Clair’ette (68 – Colmar)

  1. Si vous souhaitez réagir à cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire (tout en bas de cette page) après vous être enregistré (dans la barre de menu > onglet « je participe » > rubrique « s’inscrire pour intervenir« .
  2. Vous pouvez aussi lancer un débat sur un sujet de votre choix sur le FORUM de ce journal.
  3. Si vous voulez être publié dans ce journal, adressez vos textes, images et vidéos à l’adresse mail : journal@adsv.fr
  4. Si vous voulez être informé par mail de chaque nouvel article publié, laissez un commentaire et cliquez la case  » Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail  » (tout en bas de cette page).
  5. Si vous voulez nous soutenir, offrez le prix d’1 café chaque mois aux Sans-Voix
  6. A BIENTÔT … ?

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.