Je n’y crois pas !

Je suis un invisible qui voit de mon coin de trottoir des millions de visibles devenir bien sagement des invisibles ! Ils sont devenus aujourd’hui plus invisibles que moi de mon coin de trottoir.

Petit à petit j’ai vu les visibles devenir invisibles :

  • Masque sur le nez ? Je ne vois plus les visages, les sourires des visibles.
  • Distance physique et sociale ? Fin des relations humaines avec les visibles.
  • Couvre feu pour les visibles ? Ils rentrent vite chez eux à 18 h.
  • Confinement pour les visibles ? Ils restent enfermés tous les week-end à leur domicile .

Les visibles devenus invisibles !

Seul à la rue, je ne vois plus de visibles ! La ville est à moi, toute entière, je suis devenu le seul visible. Alors moi, l’invisible, à côté de tout cela sur le coin de mon trottoir, j’observe finalement que les visibles acceptent de devenir eux mêmes des invisibles ! Je n’y crois pas ! Les visibles devenus invisibles !

n’acceptez jamais de vous enfoncer dans l’invisibilité

Savent-ils ce qui va leur arriver lorsque leurs esprits vont commencer à accepter l’invisibilité ? Je ne le pense pas. Alors, moi l’invisible depuis tant d’années, voici un conseil que je peux vous donner : quelque soit la cause, n’acceptez jamais de vous enfoncer dans l’invisibilité car une fois dedans elle vous emporte comme une tornade. Votre esprit est résigné, votre capacité de réaction inhibée et vous êtes là, à accepter l’inacceptable, des choses que vous n’aurez jamais pensé ! Jusqu’au jour où il est trop tard, où il est très difficile d’en ressortir !

Alors , sortez vite de cette invisibilité le plus vite possible car au fil du temps elle vous retire ce qui a de plus savoureux dans une vie : Vivre libre et penser librement !

Philippe TOULOUSE

Auteur de « Les Invisibles – Révélations sur le business de la détresse » aux éditions Max Milo – Novembre 2020.

COMMENTER ? Si vous souhaitez réagir à cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire (tout en bas de cette page) après vous être enregistré (dans la barre de menu > onglet « je participe » > rubrique « s’inscrire pour intervenir« .

ETRE PUBLIE(e) ? Si vous voulez, vous aussi, être publié(e) dans ce journal, adressez vos textes, images et vidéos à l’adresse mail : journal@adsv.fr

SOUTENIR ? Si vous voulez soutenir ce Journal POUR et PAR les Sans-Voix, offrez nous chaque mois l’équivalent du prix d’1 café Faites un DON MENSUEL à partir de 5€/mois (qui ne vous coutera que 1,70€ après réduction fiscale). Pour en savoir plus, cliquez ICI.

A BIENTÔT …