Mon livre « L’exploitation à la cool » est sorti le 27 mai ! C’est la continuité du texte sur les livreurs à vélo que j’avais posté il y a un an.

Ce sont eux qu’on retrouve aujourd’hui tout en bas de l’échelle de la start-up nation, payés au lance-pierre, sans salaire minimum, sans arrêt maladie en cas d’accident, sans congés payés, sans chômage, avec des outils de travail à leurs frais : un smartphone obligatoirement 4G qui vaut cher, un vélo souvent décrépit, avec des freins à moitié cassés, pas de casque, pas de lumière pour assurer leur sécurité la nuit. »

Voici le résumé :

Frigo vide, flemme de cuisiner. Burger ou carottes rappées ? Cliquer, manger, poubelle. Pas de vaisselle. Découvrez le chaînon manquant entre la commande et les trois coups du livreur sur votre porte ; le revers du tout, tout de suite, ici, pas cher : le quotidien d’un pion de la Start-up Nation. Surveillance high-tech, algorithmes rois, abus de pouvoir sur des population immigrés, salariat déguisé, travailleurs esseulés, sous-payés, amputés de droits sociaux, porteurs de tous les risques. Sous les publicités potaches, les tutoiements décontractés et les poufs criards, une nouvelle forme d’exploitation lacère les promesses d’un monde meilleur. Une aventure contemporaine, incarnée et observatrice, portée par une réflexion sur le progrès et le confort.

Vous pouvez le trouver aux éditions Stock – Collection « essais – Documents » – 150 pages – EAN : 9782234089372 18,00 €

Merci à tous ceux qui ont partagé mes textes, c’est grâce à vous que ce livre existe.

Jules SALÉ

Toutes les publications de ce journal sont faites sous la responsabilités de leurs auteurs.

Vous pouvez commenter chaque article, dans un encart tout en bas de la page « laisser un commentaire« .

Vous pouvez retrouver toutes les publications d’un auteur en cliquant sur l’onglet « plus de l’auteur » en bas de page

Vous pouvez soutenir ce Journal POUR et PAR les Sans-Voix en ADHERANT ICI à l’association, ou en faisant ICI un DON ponctuel ou mensuel