Dans le cadre de la campagne des élections municipales 2020 à Strasbourg, l’Archipel des Sans Voix se fait l’écho des personnes en grande difficulté d’expression (complexes à oral et/ou à l’écrit, difficulté d’accès à des terminaux connectés, marginalisation, SDF, analphabétisme, etc). Et ce, afin qu’elles participent également au débat des Municipales et fassent entendre leur voix auprès des candidats en lice.  
Lucia D’Apote, bénévole et initiatrice du projet strasbourgeois, viendra tout au long du mois de février au-devant des Sans-Voix dans les Centres Socio-Culturels de Strasbourg, pour les écouter individuellement et recueillir leurs paroles. De les reformuler si besoin, non sans, obligatoirement, une validation de leur part afin de rester fidèle à leur propos.

L’association les transmettra en finalité aux candidats, en leur demandant d’y répondre.

La question est : Que souhaitent dire les « Sans-Voix » aux prétendants à la mairie de Strasbourg? 

1ère permanence : au Centre socio-culturel de Koenigshoffen, le 5 février de 11h00 à 13h00 (41 rue Virgile 67200 Strasbourg)

Permanences tout au long du mois de février :les Centres Socio-culturels de l‘Esplanade et de Hautepierre ont aussi dores et déjà donné leur accord. Les dates des prochaines permanences pour recueillir les paroles seront publiées dès qu’elles seront définies.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Rappel du projet : Dans le cadre de la campagne des élections municipales 2020 à Strasbourg, l’Archipel des Sans Voix se fait l’écho des personnes en grande difficulté d’expression. Et ce, afin qu’elles participent également au débat des Municipales et fassent entendre leur voix auprès des candidats en lice.  En savoir plus sur le projet : ICI […]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.