présentation et témoignage

Accueil Forums Converser présentation et témoignage

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  ADSV, il y a 6 mois et 2 semaines.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #3053

    elo
    Participant

    Bonjour, nouveau membre, j’ai découvert votre association et votre journal hier dans le documentaire « Pauvres de nous ». Je me suis immédiatement rendue sur votre page Facebook, j’ai partagé les liens ce matin vers le film et le journal. Je suis très heureuse que vous existiez et de pouvoir apporter ma contribution citoyenne, humaine, afin porter la parole des « Sans Voix ». Réalisatrice de documentaires « sociaux », je me suis engagée il y a deux ans dans le collectif et mouvement citoyen Demain Ad’vienne, né après la diffusion du documentaire « Demain » dans ma ville, Vienne.

    Je suis devenue active dans plusieurs groupes, notamment « éducation », pour créer et porter des actions citoyennes et de sensibilisation autour des thématiques du documentaire « Demain » auprès des jeunes d entre ville. On m’a proposé de devenir membre du groupe « coordination », ce que j’ai accepté. Le collectif a pris de l’ampleur, a été bien relayé par les médias.

    L’hiver 2016/17, je me suis rendue compte en discutant avec des personnes SDF pour savoir ce que je pouvais faire à titre individuel pour les aider (un salarié ayant perdu son emploi et se retrouvant à la rue avec son sac à dos, un ex prisonnier venant d’être libéré et coincé à Vienne en attendant de rencontrer le juge d’exécution des peines, sans argent, sans place au 113, etc.) que ces personnes avaient très froid… surtout la nuit. Et que c’était trop lourd pour elles de se déplacer le jour avec des couvertures pour la nuit.

    J’ai immédiatement organisé une collecte de couvertures et l’installation d’une armoire libre-service dans la ville près de la gare, afin d’y déposer des couvertures propres régulièrement, que ces personnes puissent se servir selon leurs besoins le soir et les y reposer le matin. Une amie a trouvé un pressing disposé à nettoyer les couvertures presque gracieusement. C’est ce qui semblait répondre le mieux aux besoins urgents et concrets des ces personnes dormant dans la rue en plein hiver.

    J’ai reçu très peu de soutien du collectif, beaucoup de membres me renvoyant au fait que nous « n’étions pas la croix rouge », qu’il y avait le 113, que personnes ne dormait dans la rue à Vienne….. ce que la réalité contredisait. L’armoire a été ramassée 3 jours après par les services municipaux… j’ai été fort choquée par toutes ces réactions, le manque de sensibilité à cette réalité, alors qu’il faisait extrêmement froid.

    Je me suis désengagée des actions du collectif, et j’ai continué à distribuer des couvertures propres que j’avais dans le coffre de ma voiture à chaque fois que l’occasion m’était donnée. Mais ça ne répondait pas réellement au besoin concret des personnes : pouvoir aller se servir librement le soir, et ramener la couverture le matin, afin de ne pas avoir cette charge lourde dans le sac à dos la journée… et pouvoir se déplacer librement en journée. Voilà pour ma petite expérience sur le manque d’écoute et de compréhension du vécu et des besoins des « Sans Voix » de ma ville.

    J’espère pouvoir ici aider, réellement, concrètement, à faire évoluer cela. Alors voilà, je monte dans votre train, en espérant que nous serons de plus en plus nombreux, et je vous dis Bravo ! pour tout ce que vous avez fait jusque là.

    #3054

    ADSV
    Modérateur

    Soyez la bienvenue parmi nous. IMPOSER les voix et la présence des « Sans-Voix » dans le débat et l’espace public est un des buts de l’ARCHIPEL (en plus de CREER DU LIEN et d’INFORMER), et c’est indispensable pour faire évoluer la perception et la compréhension de ceux qui se croient non-concernés. Engagez-vous à nos côtés.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.